L’honneur d’un ambassadeur

Rendez-vous à Sarajevo, Jérusalem de l’Occident
28 mai 2015
L’échec apparent du rêve de Dieu : victoire de l’amour
3 juin 2015

Je souhaite exprimer, à titre personnel, mon soutien à Laurent Stefanini, chef du protocole de l’Elysée, dont la nomination comme ambassadeur de France près le Saint-Siège n’est pas encore agréée. Un groupe de pression très actif a fait circuler la rumeur selon laquelle sa candidature est refusée au Vatican au motif que ce haut fonctionnaire serait homosexuel. Son nom et sa photo ont été publiés dans tous les journaux. Les accusateurs cherchent ainsi à déstabiliser le Saint-Père, à le mettre en difficulté en l’obligeant à se contredire, car c’est bien lui qui est visé, voire piégé.
« Qui suis-je pour juger ? », avait en effet confié François à propos d’un prélat de son entourage qui fit l’objet d’une cabale sur le même sujet. Comment le Pape pourrait-il maintenant refuser l’ambassadeur nommé par le chef de l’Etat français en raison de son homosexualité présumée ? S’attaquer à la vie privée d’un homme pour bloquer sa nomination en influençant les responsables du Saint-Siège est un procédé détestable, qui ne trompe personne sur les intentions cachées des conjurés. Comme disait le duc d’Orléans : conservateur est un mot qui commence mal…
Aujourd’hui un geste officiel du gouvernement français suffirait certainement pour l’agrément de Laurent Stefanini, en disant par exemple que l’on reconnaît qu’il y a eu des problèmes de procédure au départ – ce qui est vrai – rien de plus, par l’intermédiaire d’un communiqué ou d’une interview. Cela permettrait de sortir de la crise, en donnant au Saint-Père la possibilité d’accueillir enfin cet ambassadeur très estimé que nous attendons tous avec confiance.
J’espère que ce catholique pratiquant deviendra officiellement ambassadeur de France près le Saint-Siège. Puisse-t-il se trouver renforcé par la défaite des pharisiens hypocrites qui ont offensé son honneur et attenté à la crédibilité même du Pape.
Que sainte Pétronille, vierge et martyre romaine, fille spirituelle de saint Pierre et patronne secondaire de la France, intercède en faveur de ce diplomate dont les compétences sont reconnues de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher amie lectrice, cher ami lecteur,
n'hésitez pas à me confier votre adresse électronique si vous souhaitez que je vous tienne informés régulièrement de mes prochaines publications ou interventions publiques. Comme le prévoit la loi aucun autre usage de votre adresse ne sera fait sans votre accord préalable.
Je vous remercie de votre confiance.