Ensemble avec Marie et nos frères musulmans

Prier 15 jours avec Marie au coeur de ses apparitions
23 mars 2015
« Ca ’a Maronna v’accumpagne ! »
24 mars 2015

Ce 25 mars, fête de l’Annonciation, le cardinal Philippe Barbarin est au Liban, à l’invitation du cardinal Béchara Raï, patriarche maronite d’Antioche et de Tout l’Orient, pour la fête nationale islamo-chrétienne, fériée et chômée depuis 2007.

Lire aussi mon entretien avec le Primat des Gaules sur Vatican Insider :

Italiano
http://vaticaninsider.lastampa.it/inchieste-ed-interviste/dettaglio-articolo/articolo/oessh-40297/
English
http://vaticaninsider.lastampa.it/en/inquiries-and-interviews/detail/articolo/oessh-40297/

Engagé au service du dialogue interreligieux, le Primat des Gaules a souhaité être accompagné par le recteur de la grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane. Dans cet esprit d’amitié, le 21 mars dernier avait lieu un rassemblement islamo-chrétien à Longpont-sur-Orge, un des plus anciens sanctuaires marials d’Île-de-France où la Vierge est honorée sous le vocable de Notre-Dame-de-Bonne-Garde. Scouts Musulmans, Coexister, Groupe d’amitié islamo-chrétienne, mouvement des Focolari, et diverses personnalités engagées dans la préparation de l’évènement…, se sont inspirés de ce qui se vit depuis 2007 au Liban. Ce pays longtemps déchiré par une guerre civile a eu l’intuition que l’amour commun des chrétiens et des musulmans pour la Vierge Marie, témoin de la Miséricorde, pouvait refonder l’unité du pays.

Ne devrions-nous pas dans le contexte actuel chercher comment favoriser davantage de telles initiatives partout dans le monde, à commencer par là où nous vivons ? C’est ce que nous avions fait à Lourdes lors du Jubilé des apparitions, en 2008, et j’en avais rendu compte à l’époque dans le journal La Croix (http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Des-journalistes-chretiens-ont-accompli-un-jubile-a-Lourdes-_NG_-2008-06-02-671902). C’est ce que nous pourrons mettre en œuvre à l’occasion du prochain Jubilé de la Miséricorde à Rome.

« Les musulmans croient en un Dieu miséricordieux » vient de rappeler le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, souhaitant publiquement qu’eux aussi puissent célébrer une année de la miséricorde afin que nous grandissions dans la compréhension réciproque. « Ce serait le plus beau miracle de ce Jubilé », ajoutait prophétiquement le cardinal jeudi 19 mars à Milan. Stopper l’idéologie de la peur est en effet une urgence, d’autant que nous avons bien vu il y a quelques jours au Yemen que les attentats touchent également les mosquées : chrétiens et musulmans sont ensemble victimes d’une barbarie terroriste entretenue à des fins stratégiques.

Hier à Rome le Postulateur de la cause de béatification des martyrs d’Algérie m’a fait l’heureuse surprise d’une visite. Nous avons avec émotion évoqué la mémoire de ces chrétiens que j’ai eu la grâce de fréquenter durant mon enfance et mon adolescence au pays de saint Augustin. Ils vivaient dans la maison de l’Islam pleins de respect et avec beaucoup d’amis musulmans, parfois priant avec eux. Ces martyrs sont des pionniers du dialogue dont l’Eglise et le monde d’aujourd’hui ont besoin. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont morts dans le même drame que des dizaines de milliers d’Algériens musulmans. Confions-leur nos efforts pour la concorde et invoquons Dieu, « Ar-Rahman et « Ar-Rahim », le Très Miséricordieux et le Tout miséricordieux, pour qu’il nous remplisse de sa force d’amour à l’exemple de Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher amie lectrice, cher ami lecteur,
n'hésitez pas à me confier votre adresse électronique si vous souhaitez que je vous tienne informés régulièrement de mes prochaines publications ou interventions publiques. Comme le prévoit la loi aucun autre usage de votre adresse ne sera fait sans votre accord préalable.
Je vous remercie de votre confiance.