Le Père André Cabes, recteur du sanctuaire de Lourdes

Un Jubilé de la Miséricorde : le Grand Pardon!
18 mars 2015
Prier 15 jours avec Marie au coeur de ses apparitions
23 mars 2015

Alors que le Père André Cabes, professeur de théologie mariale, est nommé recteur du sanctuaire de Lourdes, prenons le temps de relire l’entretien qu’il accordait pour l’ouverture de ce blog, à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Lourdes, au coeur de l’Année de la foi, il y a un peu plus de deux ans :

« Le sens de Lourdes »

 

4 Comments

  1. ANGOT Jean-Etienne dit :

    Quelle joie d’accueillir le Père André Cabes…Bravo pour cet entretien déjà prophétique et merci François pour ton Blog qui nous permet de rester en contact, d’avoir ton éclairage.
    Bien fraternellement, en union de prière ici à l’abri de la grotte où nous prions pour toi.
    J ETienne,

  2. Jean Aimé dit :

    Qu’elle joie de revoir le Père André Cabes revenir sur Lourdes.
    C’est un homme bon et toujours disponible pour son prochain. Il fait partie de ceux que j’ai eu la chance de rencontré grâce à un autre ami Benoit, et de ceux qui vous marque de par sa présence.

  3. Franck SAGUI dit :

    Bonjour cher père,
    Juste un mot pour vous saluer. Je suis prêtre franciscain au nord du Bénin.
    Curé de la paroisse Sainte Marie-Reine de Koussou.
    Je voudrais être votre ami. Je vous ai vu accompagner la méditation du chapelet.
    Merci ! Filialement Franck SAGUI

  4. Haag dit :

    Bonjour mon Père
    J ai pris une photo Il y a 2 jours que j’aimerais beaucoup que vous m expliquiez…
    Je précise qu il était 21h10 que la photo a été prise avec mon téléphone sans flash
    Il y a une étrange mais très lumineuse lumière avec des hallos très forts
    Je me permets de vous écrire afin de savoir si je pouvais vous l envoyer?
    Cordialement
    Marjorie Haag.

Répondre à Franck SAGUI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher amie lectrice, cher ami lecteur,
n'hésitez pas à me confier votre adresse électronique si vous souhaitez que je vous tienne informés régulièrement de mes prochaines publications ou interventions publiques. Comme le prévoit la loi aucun autre usage de votre adresse ne sera fait sans votre accord préalable.
Je vous remercie de votre confiance.