Devenir des « personnes amphores » pour donner à boire aux autres

La joie d’être en relation
25 février 2016
Merci François !
15 mars 2016

Alors que nous fêtons ce 13 mars l’anniversaire de l’élection du Pape de la miséricorde et des périphéries, mon livre qui retrace les trois premières années du pontificat – Merci François! – est en place dans les rayons de toutes les bonnes librairies (édité chez Plon – Presses de la Renaissance ). « Abandonnons toute forme de peur et de crainte, parce que cela ne sied pas à celui qui est aimé ; vivons plutôt la joie de la rencontre avec la grâce qui transforme tout » : ces mots de François, le 8 décembre 2015, à l’ouverture de la Porte Sainte, introduisent l’ouvrage, avant la belle préface que m’a accordée Mgr Giovanni Angelo Becciu, Substitut de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, proche collaborateur du Saint-Père. Je vous propose ici de découvrir cette préface de Merci François! , espérant que vous serez nombreux à vous procurer le livre et à l’offrir autour de vous, dans l’attente que nous puissions en parler ensemble de vive voix ou grâce à la messagerie de ce blog.

Le message d’espérance délivré par notre Saint-Père le Pape François suscite un intérêt soutenu qui se traduit de par le monde par de nombreuses publications. Parmi les ouvrages récents, l’idée de ce « carnet de bord » d’un journaliste français à Rome, écrit au fil des 1000 premiers jours de l’actuel pontificat, est sans nul doute originale.
Depuis trois ans c’est en observateur attentif que l’auteur a suivi le premier pape latino-américain de l’histoire, venu « dalla fine del mondo ». François Vayne porte un regard spirituel sur les heures riches de sens que nous vivons quotidiennement à son contact.
En parcourant ce livre, on reprend intérieurement le chemin qui nous a conduit de l’Année de la Foi, voulue par Benoît XVI, au Jubilé de la Miséricorde, proclamé par le Pape François, en retenant tous ces évènements – petits et grands – pour les méditer dans notre cœur à la manière de la Vierge-Marie (Luc 2,19).
C’est la démarche à laquelle nous invite l’auteur de ces chroniques dont j’ai fait la connaissance il y a 25 ans à Lourdes, dans le sanctuaire marial pyrénéen dont il a dirigé la communication au moyen de la revue internationale Lourdes Magazine.
Il travaille désormais à Rome, en tant que directeur de la communication de l’Ordre du Saint-Sépulcre, au service de la culture de la rencontre en Terre Sainte.
Avec ce recueil inspiré de son blog personnel, demeurant libre des interprétations et des analyses qu’il propose, il entend relayer, comme journaliste, l’appel radical que lance le Successeur de Pierre : Jésus nous libère de l’illusion mensongère selon laquelle personne ne peut changer ; malgré le « fleuve de misère alimenté par le péché », rien ni personne ne peut vaincre « l’océan de miséricorde » qui veut baigner notre monde, comme le Pape François l’a rappelé en ce début d’année 2016, au cours de l’homélie donnée en la solennité de Marie, Mère de Dieu.
« Ne nous laissons pas voler l’espérance !» nous répète-t-il.
Je souhaite qu’en lisant les lignes qui suivent, chaque lectrice et chaque lecteur devienne davantage une « personne-amphore » pour donner à boire aux autres, dans une dynamique de conversion où le souci et l’amour de l’autre l’emportent sur toute forme d’égoïsme.
De notre part à tous, « Merci François » !
Giovanni Angelo Becciu,
Substitut de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher amie lectrice, cher ami lecteur,
n'hésitez pas à me confier votre adresse électronique si vous souhaitez que je vous tienne informés régulièrement de mes prochaines publications ou interventions publiques. Comme le prévoit la loi aucun autre usage de votre adresse ne sera fait sans votre accord préalable.
Je vous remercie de votre confiance.